load more / hold SHIFT key to load all load all

Le Cabinet Ostéopathie Lormont

Cabinet Ostéopathe LORMONT - Accès

.Je vous accueille sur rendez vous au cabinet et à domicile

Yohann RODRIGUEZ Ostéopathe D.O.

Cabinet d’Ostéopathie Bordeaux Rive Droite à LORMONT Carriet

24, Rue Louis Beydts

33310 LORMONT.

06 14 59 27 52

RODRIGUEZ Yohann - Ostéopathe D.O.

Ostéopathe diplômé et agréé par la DRASS Aquitaine, j'exerce la profession d’ostéopathe à titre exclusif sur LORMONT, près de Bordeaux ( 33 ).

J'ai effectué 6 ans d’étude au sein de l’Institut Toulousain d’Ostéopathie et au Collège Ostéopathique Sutherland de BORDEAUX, 2 établissements agréés par le Ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports, avant d'être diplomé.

Lors de ma formation, j'ai pu suivre des formations complémentaires me permettant la prise en charge des femmes enceinte, des nouveaux nés et des enfants.

Bien que la prise en charge des mamans et des nourissons soit ma spécialité, je prend en charge au cabinet adultes, personnes agées et sportifs.

Accessibilité

Tram, Voiture, Bus à Pied ?

Le cabinet se situe au sein du cabinet médical Lormont Carriet juste avant la pharmacie HOLVECK.

La situation du cabinet et l’infrastructure mis en place autour vous laisse le choix.

  •  Accès rapide par la rocade Sortie Vieux LORMONT.
  • Parking et accès personne à mobilité réduite.
  • Venez en Tramway - Ligne A - Station Carriet 

Itinéraire

Horaires

 Le cabinet est ouvert du Lundi au Samedi de 09h00 à 20h00.

Des plages horaires sont réservées aux urgences, permettant d’avoir dans la mesure du possible un rendez-vous sous 24h-48h.

Des permanences sont organisés les Dimanches et Jours Fériés.

Des consultations à domicile se font dans les mêmes conditions généralement les Mardis et Jeudis.  

Le rôle de l'ostéopathie dans le traitement de la régurgitation de l'enfant.

La demande de traitement de la régurgitation de l’enfant est le second motif de consultation dans les cabinets d’ostéopathes.

La régurgitation n’est pas à confondre avec la sortie du trop plein lorsque le bébé a bu une trop grosse quantité de lait ou que le biberon a été pris pour des raisons diverses avec hâte.

Le RGO ou reflux gastro œsophagien est une phénomène parfois violent qui correspond à la remontée d’un mélange, acide gastrique avec le lait, irritant ainsi la muqueuse de l’œsophage. Le RGO est considéré physiologique jusqu’à 3 mois en raison du tonus trop faible du sphincter gastro-œsophagien, sorte de clapet ayant le rôle d’éviter tout reflux de l’estomac vers l’œsophage. Cependant, on enregistre que 40% des enfants régurgitent parfois jusqu’à 3 mois avec un pic de 60% vers les 4 mois pour disparaître vers 1 an.

La régurgitation de l'enfant et l'ostéopathie

Traitement de la régurgitation : allaitement au sein

 

Pourquoi mon enfant régurgite autant ?

Les raisons peuvent être multiples, elles sont positionnelles, alimentaires ou anatomiques. Voici quelques conseils pour contribuer au soulagement des reflux de votre nourrisson.

Le temps de l’allaitement

Le principe est de garder à l’esprit qu’il faut favoriser la descente du lait en le tenant en oblique avec la tête plus haute que l’estomac, mais sans le tasser et le courber pour ne pas comprimer son ventre !

Tout d’abord, il faut veiller à ce que la position du biberon lui facilite la tâche. Des petits conseils qui paraissent idiots mais à qui cela n’est pas arrivé ?

  1. Respecter les quantités. Ne confondez pas un besoin de succion et un besoin de manger. N’hésitez pas à donner la sucette en fin de biberon.
  2. Veillez à ce qu’il y est toujours du lait et non de l’air dans la tétine.
  3. Régler la vitesse si cela est possible de la tétine, sinon incliner le biberon vers l’horizontale tout en vérifiant le premier principe. Si du lait sort de la bouche de bébé pendant qu’il téte, le débit est trop important pour lui.
  4. Veillez à ce que des bulles se créer au moment de la tétée. Si ce n’est pas le cas, vous sentez pas votre force. Dé serrer la bague du biberon, ça devrait être mieux.
  5. Faites une pause au milieu du repas, pour lui faire faire un rot. Si cela ne vient pas et que le morfale réclame, c’est reparti.
  6. Ça y est c’est fini ? Non, encore le rot final. Il est indispensable de prendre le temps de laisser évacuer l’air absorbé durant la tété par le bébé. Souvent laisser de coté par manque de temps, il s’agit d’un point à travailler pour soulager votre enfant. Quelques petits trucs pour raccourcir le temps d’attente. On peut tenir l’enfant sur l’épaule et le laisser en suspension pour ouvrir le thorax. Lui tapoter le dos, chacun à ses trucs garder les à vous de trouver ce qu’aime et aide votre enfant.
  7. Après la tétée, éviter de vous jeter sur la table à langer ou de le mettre directement au lit !!! En effet, en le mettant à plat dos de suite après la tétée, vous allez contribuer à la remonter acide.
Le respect de tout ces points fait parti du commencement du traitement de la régurgitation.

Cause alimentaire et physiologique

Dans la cause alimentaire, le problème réside dans l’immaturité de la valvule faisant la jonction entre l’œsophage et l’estomac : le cardia. Ceci entraînant son inefficacité. On recense que 60% des enfants ne régurgitent pas, mais parfois le reflux n’est pas assez fort pour que cela ressorte par la bouche, mais le risque d’inflammation reste présent. Il s’agit d’un reflux gastro œsophagien interne. Votre enfant peut le manifester par des pleurs après la tétée lorsqu’il est passé à la position couchée. Il peut se tordre dans tous les sens, se cambrer, tousser présenter des infections ORL type rhyno, otite, pharyngite, laryngite, œsophagite et parfois de l’asthme, lésions dentaires ( caries du à l’acidité ) à répétition.

Il m’arrive souvent de voir un bébé en consultation pour un autre motif, et de voir que ses attitudes ou symptômes résultent seulement d’un RGO qui se cache. C’est la où le traitement de la régurgitation et les conseils aux parents sont d’une importance majeure.

Cause neurologique

Le problème peut aussi être d’ordre neurologique. Méconnu médicalement, l’explication vient du fait que les nerfs qui contrôlent notamment la déglutition et la digestion, font passage au niveau occipitale ( nuque ). Cette zone peut subir des contraintes et irriter le passage des nerf crânien N°10 ( nerf vaque), nerf n° 9 ( glosso-pharyngien ) et le nerf 12 ( hypoglosse) pendant la grossesse, lors de l’expulsion et parfois après la naissance.

Dès lors toutes les irritations et compressions de ces nerfs vont engendrer une dysfonction. On revient ici sur les mauvaises techniques d’allaitement ou de manutention qui en positionnant la tête en extension ( vers l’arrière ) vont irriter ce nerf cague.

Bien sur il existe des traitement de la régurgitation médicamenteux mais il faut garder à l’esprit que tout trouble fonctionnel peut être masqué par ces médicaments ( anti reflux ou antiacides ) mais cela ne soigne pas la cause neurologique et ne supprime pas les indispensables précautions maternelles.

Mais alors qu’est ce que l’ostéopathie peut faire dans tout cela pour soulager un RGO physiologique ?

 

Il s’agit de déplissé le tissu en libérant les tensions qui irritent le nerf vagues et les autres.

Le bien fait d’une séance dépend de la gravité du problème sur le plan mécanique et anatomique comme de la compétence de l’ostéopathe.

Parfois on doit traiter par un ostéopathe le nourrisson et faire un sevrage progressif des médications. L’observation rend les parents raisonnables et économes et acteur de la santé de leur enfant.

L’abord de l’enfant en ostéopathie se fait par des techniques douce et subtile et prend toute son essence dans l’anatomie et la physiologie. Cette approche fonctionnelle vise à relancer les pouvoirs d’autorégulation et de ré équilibration. Dans la plupart des cas, il suffit de manœuvres douces et très précises pour libérer des tensions tissulaires, réactiver la circulation et drainer pour revitaliser , améliorer et guérir….

En une à trois séances, il faut observer une amélioration. Dans le cas contraire, il faut passer la main. Plus que jamais la collaboration est indispensable. Elle améliore la relation Parents – médecin – ostéopathe et ravit tout le monde.

Cependant, on ne peut oublier les cas de sténose vraie (pylorique ) ou l’enfant régurgite violemment et ne grossit plus. Cela, c’est une indication chirurgicale.

Ceci est l’un des exemples d’efficacité de l’ostéopathie chez l’enfant. Mais s’il peut en être de même pour les torticolis, les coliques et les constipations.

 

Et vous avez vous amenez se faire soigner par un ostéopathe, pour le traitement de la régurgitation, votre enfant ? Ce n’est pas le cas ?

Faites nous part en commentaire de vos remarques, interrogations, soulagements.

Localiser le cabinet d'ostéopathie BORDEAUX Rive Droite

Web Analytics